1 France 100 Visages : une journaliste à la rencontre des croyants pendant 8 mois

1France100Visages

Depuis le mois de janvier 2015, et pendant 8 mois, je parcours les routes de France à la rencontre de 100 croyants afin d’analyser de quelle façon leur foi influence leur existence. Chaque semaine, je passe un ou deux jours dans le quotidien de croyants de tous horizons et réalise peu à peu une sorte de radiographie des croyances d’aujourd’hui en France.
A la suite de ces rencontres, je réalise des portraits que je publie sur mon site internet : www.1france100visages.com et mes réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram. Au terme de ce grand reportage, un livre et un documentaire autour du projet seront également disponibles au public.

Chronique de Marie-Eve Bourgois

Était-ce « prémonitoire », comme me l’a soufflé l’une des croyantes rencontrées sur ma route ? Sans doute pas. Je n’ai encore jamais, à ce jour, fait preuve de don de voyance. Tout juste d’une grande sensibilité. Pourtant, les événements de janvier 2015 ont funestement donné une nouvelle crédibilité et une valeur ajoutée à mon projet : 1 France 100 Visages. Un grand reportage de huit mois sur les routes de France à la rencontre des croyants de tous horizons. Le but ? Essayer justement de faire émerger une France de la tolérance et de l’espoir pour annihiler amalgames et idées reçues qui, à mon sens, sont notamment à l’origine des événements que nous avons récemment connus en France.

Est-ce seulement possible ? En écrivant ces lignes, je m’interroge, non pas sur le bien fondé de ce grand reportage, mais sur ses capacités à faire évoluer les mentalités. Des mots et des photos peuvent-ils être initiateurs de paix ? Nous avons récemment vu des dessins instigateurs de terreur et de terrorisme. Alors pourquoi des mots et des photos ne pourraient-ils pas être pacificateurs, en même temps que vecteurs d’information ? Car ce qui mène à des situations extrêmes comme celle que nous avons vécues, c’est le rejet de l’autre inspiré par la peur, qui à son tour résulte de la méconnaissance ou du manque d’information. A travers les portraits de croyants publiés sur mon site internet www.1france100visages.com puis plus tard dans un livre, j’aspire ainsi à permettre aux Français d’apprendre à connaître leurs voisins, leur famille, leurs compatriotes.

Depuis ces attentats, un discours est souvent revenu chez les personnes que j’ai interviewées. Ce discours que vous avez sûrement, vous aussi, entendu ou même tenu, explique que rien ne peut justifier ces attentats, mais qu’il faut respecter la foi de son prochain parce qu’elle est une partie intégrante d’un Homme, au même titre que sa personnalité. Alors, quoi de mieux que de donner la parole aux croyants et de poser des mots sur leur foi pour permettre aux autres habitants de la France de découvrir leurs semblables, des personnes qui leur sont vraiment semblables ? Car, ne sommes-nous tous pas des créatures de Dieu ? Cette meilleure connaissance de l’autre devrait favoriser, je l’espère, des sentiments nouveaux de compréhension, d’empathie et peut-être même d’amour de son prochain.

Je trouve pour ma part intolérable et insoutenable que dans notre pays où trône la liberté d’expression au sein de la laïcité, des personnes puissent m’affirmer : « Aujourd’hui, j’ai honte de dire que je suis musulman. » Je trouve inacceptable et invivable d’entendre presque toutes les personnes rencontrées me dire que la France a changé, qu’il ne s’agit plus de la France de l’ouverture, du respect, et de la tolérance qu’elles ont tant aimée.

Alors qu’attendons-nous pour, tous ensemble, chacun à notre niveau, relever les manches et œuvrer au retour de cette France que nous regrettons tous et que nous voulons voir revenir ? C’est seulement à force de volonté, de labeur et de patience que nous parviendrons à relever notre pays et à faire briller les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui jadis signifiaient l’enthousiasme d’un peuple.

 

Leave a Reply