Bars associatifs. Aux comptoirs de Dieu!

A Grenoble et à Paris, deux bars associatifs catholiques permettent à des jeunes chrétiens d’inviter dans un lieu qui leur ressemble leurs amis loin de l’Eglise. Et ainsi, dans ce contexte assumé et convivial, et grâce à la présence de prêtres ou de religieux, les conversations glissent naturellement vers la foi.

Par Claire Villemain

« Un café comme les autres, mais pas comme les autres ! » C’est ainsi que Marie de Barsony, de l’Isèreanybody?Café résume la vocation de ce lieu. En plein Grenoble, dans la rue adjacente à la basilique Saint-Joseph, ce bar associatif tenu par la Pastorale des Jeunes est en passe de devenir un des hauts lieux de la vie étudiante de la ville. Derrière les grandes fenêtres toujours allumées, c’est ici que la jeunesse grenobloise peut à la fois boire une délicieuse bière locale servie par un prêtre en col romain, et participer à des concerts de groupes amateurs.

« Nous en sommes fiers ! »

Né après les Assises de la jeunesse convoquées en 2009 par Mgr Guy de Kerimel, ce café est la réponse du désir des jeunes d’avoir un lieu pour accueillir leurs amis éloignés de la foi. Après une inauguration en octobre 2011 et deux ans d’existence, il semble que l’objectif soit atteint. « C’est un lieu dont nous sommes fiers, témoigne Marie. Cette année encore, environ 2000 personnes sont venues, dont 80% n’étaient pas cathos. » Dans cette ancienne sacristie complètement relookée, d’immenses abat-jours rouges sont suspendus au dessus du zinc, des babyfoots et des tables de café. Chaque vendredi soir, l’Isèreanybody?Café y organise des soirées à thèmes et des cafés-concerts qui commencent à se faire une belle réputation, le tout en lien avec les aumôneries et les associations étudiantes. Le reste du temps, le lieu est occupé par la Pastorale des jeunes pour des soirées et des afters après la messe le dimanche soir.

La « Padre Hour »

Ici, l’évangélisation n’est pas directe, ni dans une annonce franche de la foi. Mais les jeunes catholiques s’y assument complètement. La charte affichée au mur stipule avec humour l’esprit du lieu, et se termine ainsi : « La maison assume toute responsabilité en cas de révélation divine ou conversion fortuite. » Le mur recouvert de citations bibliques annonce la couleur, et les questions sur la foi sortent naturellement. Les langues se délient et pendant la « Padre Hour », la présence du père Loïc, jeune curé, et du père Jean-Christophe à la tireuse à bière permet à certains d’avoir leur tout premier contact avec l’Eglise. Un gros effort de convivialité est fait et des jeunes veillent à ce que personne ne reste seul. C’est ainsi qu’un soir, un jeune homme a passé le pas de la porte. En voisin, il est entré et a proposé ses services pour les spots de la scène. Il est revenu la semaine suivante, puis à la messe, et aujourd’hui il participe aux activités de la pastorale. « La bière est la preuve que Dieu nous aime » : si le dicton de Benjamin Franklin placé au-dessus du zinc est vrai, l’amitié est aussi une évidente preuve de l’amour de Dieu, et un puissant levier d’évangélisation.


Isèreanybody?Café
Chaque vendredi soir

12 Rue Beyle Stendhal
38000 Grenoble

A Paris
La « Cave du 222 »

Déjà 16 ans que les bures blanches des Dominicains côtoient ici les jeunes parisiens ! Ouvert en 1997, la « Cave du 222 » est devenu l’un des lieux les plus tendances des jeunes cathos, de leurs amis, et des amis de leurs amis. Situé au sous-sol du couvent des Dominicains de la rue du Faubourg Saint-Honoré, ce bar associatif catholique réunit chaque vendredi soir étudiants et jeunes professionnels. « Tous les jeunes souhaitant prendre un verre sans exploser leur budget sont les bienvenus ; nous ne faisons pas de prosélytisme, simplement une petite prière ouvrira la soirée qui se terminera par une explication des évangiles » peut-on lire sur leur page Facebook. Le bar propose aussi de soutenir des initiatives solidaires ou humanitaires, en finançant un à deux projets par an par un don des bénéfices d’une soirée. Malin, utile, et surtout très agréable ! Rendez-vous chaque vendredi soir de l’année scolaire, à 20h30 pour la prière avec le staff et les frères, à 21h pour la soirée.

La Cave du 222
Couvent des Dominicains
222 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

 

Leave a Reply