Carlo Acutis: un adolescent amoureux de l’eucharistie

Carlo, quelque temps avant sa mort.

Carlo, quelque temps avant sa mort.

Alors que nous préparions ce numéro d’Il est vivant! « Eucharistie, le miracle permanent » (IEV N°341), nous avons découvert Carlo Acutis. Cet adolescent mort en 2006 à 15 ans brûlait d’amour pour l’eucharistie et s’est dépensé sans compter pour la faire connaître avec les moyens de communication de son temps. Nous lui dédions ce numéro sur les miracles eucharistiques (et plus largement le mystère de l’eucharistie).
[Extraits…]

Carlo_cagnolino

Lors de la messe de funérailles de Carlo Acutis, 15 ans, en octobre 2006, l’église paroissiale est pleine à craquer. Le curé, Mgr Jean-François Poma, dit de lui : « C’était un garçon tout à fait normal, mais avec une harmonie tout à fait spéciale. » Depuis sa mort, l’engouement dont Carlo fait l’objet grandit sans cesse : plus de 2 500 sites et blogs parlent de lui, un profil Facebook a été créé qui rassemble plus de 4 000 amis, etc.
Enfant prodige en informatique
Carlo est un jeune de son temps, il aime les Pokemon et la Playstation et il est passionné d’informatique. Il est d’ailleurs un enfant prodige dans ce domaine : il crée des sites, monte des films, programme, fait de la mise en page. S’il est béatifié un jour, on pense à lui comme saint patron des programmateurs.

Carlo a choisi un modèle à la suite duquel il s’engage avec une profonde détermination : le Christ. En 2004, il devient catéchiste dans sa paroisse pour aider à la préparation de la confirmation. Il invente des méthodes nouvelles afin d’aider les autres jeunes à grandir dans la foi. Il entre par ailleurs dans le mouvement jésuite CVX. Il se distingue aussi par sa charité et son attention pour les migrants, les mendiants, les personnes âgées, les amis de son âge qui vivent des difficultés familiales… Quand il parle à ses amis d’internet, il les met en garde contre les sites pornographiques et les aide à ne pas se laisser séduire. Et au milieu des jeunes de son temps qui ont tant de peine à ne pas succomber aux modes de toutes sortes, il a cette phrase incroyable : « Tous naissent comme des originaux, beaucoup meurent comme des photocopies ! » Carlo veut être pleinement lui-même.

Au cœur de sa vie
L’eucharistie et le sacrement de la réconciliation sont au cœur de la vie de Carlo. Il fait sa première communion à 7 ans, ce qui n’est pas courant à l’époque en Italie. Dès lors, il participe chaque jour à la messe et pratique l’adoration eucharistique. « L’eucharistie est mon autoroute pour le ciel », affirme Carlo…

Pour lire l’intégralité de cet article:

S’abonner à Il est vivant! pour 29 €/an ici
– Commander ce numéro ici