Cristeros: que faire face à la persécution?

Cristeros

Le film mexicain Cristeros sort en France le 14 mai. À l’occasion de cet événement, Ilestvivant ! a souhaité consacré un dossier complet à ce sujet afin de mettre en lumière cet épisode historique où des chrétiens furent en première ligne, d’explorer les coulisses du film et de proposer des clés de lecture des questions essentielles qu’il aborde avec force.

Interview d’Hubert de Torcy, distributeur du film en France.

Ilestvivant ! Comment avez-vous découvert le film américano-mexicain Cristiada/For Greater Glory ?
Hubert de Torcy Comme beaucoup, par la bande-annonce du film diffusée sur Internet, lors de sa sortie aux États-Unis il y a deux ans. Je guettais son arrivée en France en scrutant le site Allociné régulièrement. Il annonçait inlassablement comme date de sortie : « Prochainement… » J’ai fini par comprendre que ce n’est en réalité pas très bon signe, surtout quand il n’y a pas de nom indiqué sur la ligne « Distributeur »…
IEV Pourquoi avoir choisi de distribuer ce film en France ?
HT Parce que c’est un film magnifique qui raconte une histoire authentique et riche de nombreux enseignements. Tous les personnages évoqués dans ce film ont vraiment existé et cette page d’histoire est une illustration supplémentaire, s’il en était besoin, qu’une société qui chasse Dieu finit par assassiner l’homme. Ensuite, parce qu’elle nous donne de contempler de nombreuses figures de martyrs contemporains (cela s’est déroulé il y a moins de 100 ans), qui ont préféré mourir plutôt que de renier leur foi. Nous assistons également à la conversion progressive du général Gorostieta. Tout cela vient fortifier notre foi et nous édifie. Enfin, tout le mérite du film, me semble-t-il, est de nous amener à éprouver les sentiments de révolte et de vengeance qu’ont dû éprouver les Cristeros face à la cruauté inouïe des fédéraux mexicains. Ce sont ces mêmes sentiments qui traversent sans doute aujourd’hui n’importe lequel des chrétiens encore persécutés de par le monde. Il y a donc une vraie actualité. Que faisons-nous de ces sentiments ? Sommes-nous capables de « tendre la joue gauche » et d’opter pour la non-violence ? Le recours aux armes est-il en aucun cas justifié ? Existe-t-il des conditions d’une guerre juste ? Quand guerre il y a, quelle attitude doit avoir le clergé ? On a tous une réponse « théorique » à apporter à ces questions, confortablement installés que nous sommes dans notre quotidien, certes laïciste, mais somme toute très tranquille et sans risque.

IEV Avez-vous d’autres projets du même type ?
HT Oui, si Dieu le veut. Nous avons repéré un certain nombre de films chrétiens, d’origine américaine ou espagnole notamment, qui pour différentes raisons, n’ont pas intéressé les distributeurs français jusqu’à présent. Nous serons très heureux de pouvoir contribuer à les faire connaître du public français. Mais pour cela, il nous faut déjà réussir la sortie en salles de Cristeros. La meilleure manière de nous aider, c’est d’aller voir le film, en nombre, dès sa sortie le 14 mai prochain. S’inscrire d’ici là sur notre site www.cristeros-lefilm.fr, dans la rubrique « Je veux voir le film près de chez moi », nous donnera davantage de poids dans nos discussions avec les salles de cinéma.

Propos recueillis par Laurence de Louvencourt
Retrouvez dans ce dossier complet : l’interview exclusive du producteur du film, l’histoire des Cristeros, le témoignage des Cristeros béatifiés ou canonisés, une interview de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées, sur la notion de guerre juste, une fiche pratique sur « Comment organiser un débat autour du film Cristeros, etc. »

Leave a Reply