Ecole et nouvelle évangélisation : Benoît XVI aux évêques français.

Vendredi dernier, le 3e et dernier groupe d’évêques français a été reçu vendredi par le pape Benoît XVI lors de leur visite ad-limina. A cette occasion, le Saint-Père leur a parlé de la nouvelle évangélisation et de la question des écoles catholiques.

« La jeunesse étant l’espoir et l’avenir de l’Église et du monde, je ne veux pas omettre de mentionner l’importance de l’éducation catholique. Elle accomplit une tâche admirable, souvent difficile, rendue possible par le dévouement inlassable de formateurs : prêtres, personnes consacrées ou laïcs. Au-delà du savoir transmis, le témoignage de vie des formateurs doit permettre aux jeunes d’assimiler les valeurs humaines et chrétiennes afin de tendre à la recherche et à l’amour du vrai et du beau (cf. Gaudium et spes, n. 15). Continuez de les encourager et de leur ouvrir de nouvelles perspectives pour qu’ils bénéficient aussi de l’évangélisation. (…) Quant aux écoles catholiques qui ont façonné la vie chrétienne et culturelle de votre pays, elles ont aujourd’hui une responsabilité historique. Lieux de transmission du savoir et de formation de la personne, d’accueil inconditionnel et d’apprentissage de la vie en commun, elles bénéficient souvent d’un prestige mérité. Trouver les chemins pour que la transmission de la foi demeure au centre de leur projet éducatif, est nécessaire. La nouvelle évangélisation passe par ces écoles et par l’œuvre multiforme de l’éducation catholique qui sous-tend de nombreuses initiatives et mouvements dont l’Église est reconnaissante. L’éducation aux valeurs chrétiennes donne les clés de la culture de votre pays. En ouvrant à l’espérance et à la liberté authentique, elle continuera de lui apporter dynamisme et créativité. L’ardeur apportée à la nouvelle évangélisation sera notre meilleure contribution à l’épanouissement de la société humaine et la meilleure réponse aux défis de toute sorte qui se posent à tous en ce début du troisième millénaire. »

Lors de la dernière assemblée plénière à Lourdes, la CEF a créé un Conseil pour l’enseignement catholique dont les membres sont le Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles et Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne. Ce Conseil aura pour mission de permettre aux différents niveaux de l’enseignement catholique (primaire, secondaire, supérieur) de «partager leurs interrogations», selon Mgr Podvin. Il s’agira notamment de travailler, avant la fin 2013, à clarifier la responsabilité de l’évêque puisque certains aimeraient avoir plus de poids dans la nomination des directeurs d’établissement et des responsables pastoraux, alors que d’autres considèrent que leur rôle doit se limiter à lutter contre « une sorte d’enseignement libre au sein de l’enseignement catholique, qui échappe à tout contrôle, à toute tutelle », selon la déclaration d’un évêque.
Source : La Croix, Zenit. 

Leave a Reply