Grégoire. J’étais en pleine séparation…

Gregoire

Je suis allé pour la première fois à Paray-le-Monial en juillet 2010, j’étais alors en pleine séparation. J’étais très en recherche mais je ne savais pas trop de quoi, j’avais de l’espérance mais en même temps, j’étais triste et en colère. L’échec de ce mariage formait une incompréhension que je n’aurais jamais cru pouvoir saisir.
Je suis venu à Paray sur les recommandations d’un ami prêtre et immédiatement, l’idée m’a plu, j’avais l’impression qu’elle me rejoignait. J’avais essayé plusieurs fois d’y aller en couple mais nous n’avions pas pu le faire.
Je garde deux souvenirs très forts de cette session : les longs temps d’adoration sur la grande prairie et les louanges du matin.

Les larmes du vieil homme et de l’homme nouveau
en train de naître
L’adoration a été pour moi l’occasion d’une rencontre très forte avec le Seigneur. J’ai réellement senti dans mon corps une chaleur intense et un bras autour de mon épaule avec une voix qui me disait : « Ne crains pas, je t’aime, tout va bien se passer. » La décision du divorce avait été dure à prendre et cette parole venait comme un baume sur mon cœur. Et les larmes qui coulaient pendant ces moments étaient à la fois la tristesse du vieil homme qui s’en va et l’émotion de l’homme nouveau qui renaît.
Pendant les louanges, je découvrais la joie d’être chrétien, avec d’autres chrétiens.
Les grâces reçues durant cette semaine ont été si fortes que, en rentrant à la maison, nous avons créé un petit groupe de louange avec quelques amis présents à cette session. Je me suis rapproché de ma paroisse puis d’une communauté chrétienne qui m’a accueilli pendant 4 ans.
Parallèlement à cela, j’ai fait une démarche de reconnaissance de nullité qui a abouti en mai 2013.
Et j’ai aussi passé plusieurs années chez un psychologue pour réparer ce qui a été blessé, avec l’aide de l’Esprit Saint.
Aujourd’hui, je suis jeune marié. Avec ma femme Klervie, nous sommes conscients des grâces que nous avons reçues. Le Seigneur a permis que nous nous rencontrions au bon moment, après avoir pris des chemins quelque peu déroutants. Merci Seigneur pour ces grâces et pour la beauté du sacrement de mariage !

Témoignage paru dans Ilestvivant! N° 325 mai-juin 2015 « Sessions de Paray: des vies transformées. »

Pour s’inscrire à une session de l’été 2015, c’est ici

Tous nos articles, témoignages et vidéos à retrouver ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>