« Little boy »: un film à aller voir le 10 mai prochain!

Nous avons aimé « Little boy » et voici pourquoi.

L’histoire tout d’abord. Elle se déroule aux USA, dans les années 1940. On sait, dès qu’il naît, que Pepper sera de petite taille. Son père décide de l’aider à relever un à un tous les défis qui l’attendent du fait de cette « particularité ». Toujours à ses côtés, il l’embarque dans des histoires imaginaires dont ils sont tous deux les héros inséparables et où leur dialogue rituel est: « Crois-tu que tu es capable de le faire? » « Oui je le crois! » Nourri par cet amour paternel inconditionnel, Pepper vit un jour le pire des drames: son père, qui est donc son compagnon le plus fidèles, doit partir à la guerre contre les Japonais. Accablé par cette séparation, et à travers des rencontres et des événements, il va vivre un long chemin, on pourrait dire initiatique, de transformation intérieure. Et c’est ainsi que lui, le « nabot » sans cesse humilié et rejeté par les enfants du village, devient une sorte de héros. Tout cela, parce qu’il est prêt à tout pour obtenir le retour de son père.

A la croisée des chemins entre le monde onirique du petit garçon, celui d’une belle sagesse humaine et l’Évangile, ce film nous donne l’occasion de méditer profondément sur ce qu’est la foi: un acte magique? Une confiance en soi? La confiance en Dieu?

A recommander à toutes les personnes « en recherche » de notre entourage. Et à toutes celles qui ont su garder un cœur d’enfant.

 

Pour aller plus loin:

Un film de : Alejandro Monteverde
Genre: Aventure / Enfance
Sortie le : 10/05/2017

SYNOPSIS
Afin de faire revenir son père à la maison, un petit garçon de huit ans, dans sa foi naïve, est prêt à tout tenter pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale.

CASTING
Emma Busbee : Emily Watson
FR. Olivier : Tom Wilkinson
Hashimoto : Cary-Hiroyuki Tagawa
DR. Fox : Kevin James
Sam : Ted Levine
James Busbee : Michael Rapaport
Pepper Flynt Busbee : Jakob Salvati.

FICHE TECHNIQUE
Réalisateur : Alejandro Monteverde
Scénaristes : Alejandro Monteverde, Pepe Portillo
Producteurs : ALejandro Monteverde, LEo Severino, Eduardo Verastegui
Chef opérateur : Andrew Cadelago
Musique : Shelley Altman
Société de production : Metanioa Films / Santa F2 Films

http://www.sajedistribution.com/film/little-boy.html

 

Sort également cette semaine : « Le Christ aveugle » de Christopher Murray

SYNOPSIS
Chili. Michael, jeune mécanicien, est convaincu d’avoir eu une révélation divine. Lorsqu’il apprend l’accident d’un ami d’enfance, il entame un pèlerinage pour aller à son chevet accomplir un miracle. Les villageois l’érigent alors en nouveau Christ capable de soulager
leur pénible vie dans le désert.

Le réalisateur nous explique la genèse de ce film original et comment il l’a écrit.

J’ai toujours été obsédé par le rapport que les individus entretiennent avec la foi qui est très mystérieuse pour moi. J’ai décidé de raconter l’histoire d’un homme qui veut accomplir un miracle dans le désert. En faisant des recherches pour le film, j’ai entendu parler de la Pampa del Tamarugal. Dans ce lieu désertique, j’ai rencontré les personnages qui allaient être le coeur battant de mon récit. Mon histoire, qui était un peu abstraite au début, s’est chargée d’émotion. Pour moi, ce sont ces deux moments qui accompagnent la création de mon film. Une idée qui s’est incarnée au fil de mes rencontres avec les habitants.

Quand je suis arrivé à la Pampa Del Tamarugal, situé dans le nord du Chili, presque à la frontière du Pérou, j’ai été frappé par la
beauté des paysages et par le caractère spirituel du lieu. J’ai prospecté dans les vieux villages isolés alentours, qui étaient presque
laissés à l’abandon. En arpentant les rues, j’ai commencé à parler aux gens. C’est là que je suis tombé sur Mauricio que veut guérir
Michael dans le film. Il était dans un fauteuil roulant et voulait me montrer sa jambe malade.
Il m’a raconté son histoire et je lui ai dit qu’on pouvait en faire un film, en y intégrant cette histoire de miracle. Ça l’a tout de suite
intéressé car il adore le cinéma et souffre de solitude dans le foyer où il vit, à la périphérie de la ville. J’ai aussi rencontré des gens
dans une église perdue au beau milieu du désert. J’en ai croisé d’autres dans un centre de désintoxication. En apprenant à connaître
tous ces gens, je me suis dit que c’était le lieu parfait pour faire un film. J’ai commencé à rassembler tous ces récits de vie et à les réécrire avec les personnes concernées. A partir de ces écrits, nous avons fait des répétitions.
Ma démarche n’avait rien de documentaire. Je n’étais pas dans l’observation mais dans un processus de création collective. Mes protagonistes faisaient partie de l’équipe de tournage.
Je partais de leurs vies et de lieux réels mais j’y ajoutais une part de fiction. Les paraboles étaient construites elles aussi sur des histoires vraies. C’est de cette manière que le film a gagné en force émotionnelle je crois.

Michael Michael Silva
Bastián Bastián Inostroza
Ana María Ana María Henriquez
Mauricio Mauricio Pinto
Cuidador Iglesia Gonzalo Villalobos

FICHE TECHNIQUE
Réalisation Christopher Murray
Scénario Christopher Murray
Image Inti Briones
Son Claudio Vargas
Roberto Espinoza
Jean-Guy Véran
Montage Andrea Chignoli
Décors Angela Torti
Musique Alexander Zekke
Produit par Augusto Matte & Thierry Lenouvel
Jirafa (Chili), Ciné-Sud Promotion (France)
Avec le soutien du CNC (Aide aux cinémas du monde) et FFA Chili.
Distribution France Jour2Fête