A Lyon, une Maison des Familles

La Maison des Familles de Lyon, qui a ouvert ses portes il y a 2 mois, a pour mission d’être le prolongement sur le terrain de la Pastorale des familles du diocèse. Elle propose des activités très larges concernant la famille.

Par Claire Villemain


Une maison de famille

Alors que 90% des Français considèrent la famille comme une valeur centrale de la société*, une Maison des Familles s’est ouverte le 6 décembre dernier à Lyon. Conçue pour rejoindre les personnes sans considération de religion ni de situation familiale, cette maison propose des activités grand public destinées aux familles et aux couples. A l’initiative du cardinal Barbarin, cette maison a pu voir le jour grâce au travail de nombreuses personnes, notamment des responsables de cette Maison des Familles, Thierry et Frédérique Veyron La Croix, médiateur familial et conseillère conjugale. « Cette intuition s’enracine dans nos pratiques. Dans nos métiers, nous passons notre temps à éteindre des incendies car les personnes viennent nous voir trop tard, après 10, 15 ou 20 ans de conflit ou de souffrance. Si les couples et les familles arrivaient à prendre davantage de temps pour eux dès le début, ces situations existeraient certainement moins. »

Favoriser la stabilité et la qualité
Au service du monde, la Maison des Familles propose un accueil et une écoute inconditionnels, « une vraie maison de famille où nous prenons d’abord soin du besoin des personnes, en entrant dans leur histoire par ce qu’ils veulent bien nous dire de leurs  difficultés et de leurs joies » précise Frédérique. Soutien aux couples (conseil conjugal), à la fonction parentale (conférences, ateliers, café et groupes de parole), aux relations parents-enfants, à l’éducation (soutien scolaire, patronage, ateliers sur la vie affective) : la Maison des Familles s’est donnée pour mission de « favoriser la stabilité et la qualité des relations au sein de la famille ».

Un ancrage paroissial
La Maison est fondée sur la paroisse, qui est « déjà en elle-même une maison de famille par sa dimension fraternelle » relève Frédérique. « Les relations que nous tissons avec les personnes sont basées sur des attentes précises. Une fois le lien de confiance établi, les personnes peuvent aller plus loin et découvrir un chemin de foi. » La mission des bénévoles (dont une famille qui vit sur place) est nourrie par des temps de prière commune toutes les six semaines, et la prière des vêpres vécue chaque mardi avec les paroissiens, « l’occasion de porter dans la prière les personnes qui viennent à la Maison ».

*sondage Ipsos / Logica Business Consulting pour La Croix et La Conférence des évêques de France.

« Un lieu d’évangélisation sur le mode « Voyez comme ils s’aiment » »

La Paroisse Saint-Blandine

Confiée au père David Gréa, sa mission est d’être « une paroisse du XXIe siècle », en touchant en priorité les baptisés non-pratiquants dans un quartier en rénovation. Le souhait du Cal Barbarin est d’établir un lieu d’ « expérimentation pastorale » pour savoir comment l’Eglise peut rejoindre les gens dans leur vie quotidienne, mais aussi un « pôle-ressources de la famille » pour le diocèse, où les chrétiens viendront chercher les moyens pour répondre aux besoins des familles de leur paroisse.

3 questions à

Thierry et Frédérique Veyron La Croix, responsables de la Maison des Familles.


(c) RENE BORNANCIN

Comment est née la la Maison des Familles ?
Lorsque le cardinal Barbarin nous a appelé en 2004 à prendre la responsabilité de la Pastorale des familles du diocèse, il avait déjà inscrit, dans notre lettre de mission, une réflexion sur l’ouverture d’une Maison des Familles. C’est le fruit de notre collaboration qui a fait naître ce projet.
Le lien de cette Maison avec la Pastorale familiale ?
La Pastorale des familles est un service diocésain auquel les personnes loin de l’Eglise n’ont pas vraiment accès. Sa mission n’est pas directement accessible au grand public. Ce projet est un prolongement sur le terrain de tout le travail de la Pastorale. Tout est ainsi articulé pour que l’Eglise se rende visible au monde et soit ouverte à tous.

La place de l’annonce de la foi dans ce projet ?
La Maison des Familles est une déclinaison de la paroisse avec des responsables communs : la maison des familles rejoint en cela la tradition de service de l’Eglise auprès du monde. Certains y voient un signe : c’est notre annonce de la foi, dans

Depuis 3 ans, à Toulon, la communauté de l’Emmanuel a ouvert une Maison des Familles

Une Maison de la famille est née il y a 3 ans dans la paroisse Saint-Joseph-du-Pont-du-Las (communauté de l’Emmanuel). Elle s’articule autour de cinq missions : accueillir et soutenir les familles dans toutes les dimensions de leur vie, favoriser une communion fraternelle entre les familles, former les familles, éduquer à l’Amour, susciter l’élan missionnaire des familles. L’accueil est basé sur l’écoute active, l’accompagnement, la prière. La Maison s’implique dans l’organisation des événements festifs de la paroisse, ce qui provoque une émulation et créent une fraternité et un élan missionnaire.

Maison des Familles de Lyon

50-52 cours Charlemagne
69002 Lyon
04 72 40 98 00
www.maisondesfamillesdelyon.fr

Leave a Reply