« monlivretdemesse.com », une porte d’entrée dans l’Eglise

« Et délivrez-nous du stress ! »

Claire de Campeau

livretdemesseClairedeC

La base-line humoristique de son site “monlivretdemesse.com” donne le ton. Qui en effet n’a jamais perdu son sang-froid en tentant de mettre en page un livret de messe à l’occasion d’un grand événement de sa vie ? Claire de Campeau a fait elle-même cette expérience. Alors que leur premier enfant va être baptisé, elle part à la recherche d’une solution d’aide via Internet. En vain. Il y là un manque évident. Relevant le défi que lui lance alors son entrepreneur de mari, Audric, elle finit par lancer son propre site. Baptême, mariage, funérailles, rien n’échappe à la jeune femme qui au point de départ, pense surtout rendre service à des cousins, des amis ou amis d’amis. « En fait, cela ne représente que 30% de ma clientèle aujourd’hui », constate-t-elle après deux ans et demi. « Les 70 % restants sont des personnes peu pratiquantes, mais qui veulent donner une dimension sacrée à ces événements centraux de leur vie. » Au-delà d’une simple mise en page, beaucoup d’entre elles sont à la recherche d’une aide plus profonde, lui posent des questions qu’ils n’osent pas toujours aborder avec le prêtre accompagnateur, veulent aller plus loin. C’est ainsi que Claire a découvert assez rapidement une facette tout autre de son travail qu’elle n’avait pas imaginé. « Beaucoup me disent : le prêtre nous suggère tel texte, mais cela ne nous évoque rien. Pourriez-vous nous aider à trouver autre chose ? » Claire écoute, conseille, accompagne la démarche. « Ils ont une volonté de bien faire et une attente. Il me semble important de les encourager tout en essayant de leur expliquer un certain nombre de choses. Par exemple, que tel texte profane, qui les inspire plus, a plus sa place au moment du mariage civil qu’à l’église, etc. » Même si cela lui prend plus de temps qu’une simple maquette, cette jeune mère de famille ne cache pas que ces échanges au quotidien avec des gens « au seuil » font aujourd’hui toute sa joie. « Je suis en dialogue avec eux, j’avance aussi grâce à eux ! »

En répondant, au départ, à un besoin concret, Claire s’est lancée dans une aventure qu’elle ne soupçonnait pas : aider les personnes à se sentir moins « étrangères » dans l’Église et qui sait? Après ce premier pas, d’autres pourraient suivre jusqu’à un jour peut-être, rencontrer le Christ?

Monlivretdemesse.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>