Musulmans: oser la rencontre au nom de Jésus

Capture d'écran 2017-02-03 18.50.43

L’islam suscite, non sans raison, des sentiments de peur et d’inquiétude qui engendrent le repli sur soi. Pourtant, la ghettoïsation mutuelle ne peut que conduire tôt ou tard au désastre. Développer une culture de la rencontre, comme nous y invite constamment le pape François, est l’un des défis actuels urgents à relever pour qu’advienne la paix.

Si notre plus grand devoir est d’aimer les personnes musulmanes sans condition, en actes et en vérité, notre plus grand désir est aussi qu’elles rencontrent Jésus vivant. Et ce n’est ni du prosélytisme, ni un manque d’estime pour leur religion, ni une instrumentalisation de la relation d’amitié que d’oser leur parler du Christ. Il s’agit simplement d’un acte de charité.

Alors, comment conjuguer harmonieusement dialogue et annonce, amitié gratuite et audace missionnaire ? Tous les témoignages de ce numéro sont autant de manières d’être chrétien avec nos frères musulmans. Il y a tant de nouvelles voies à inventer ! Laissons-nous inspirer et bousculer par le Saint-Esprit.