Numéro spécial Thérèse: « Quand elle intercède, elle signe. »

18Aphoto-300dpi

« … Et souvent, elle met un point d’honneur à manifester, parfois un tout petit détail, que la grâce obtenue vient de son intercession » Cette phrase du numéro sur Thérèse de Lisieux de ce trimestre m’habite et je vous fais le témoignage de son intercession. Il y a 5 ans, j’étais responsable caté dans ma paroisse. En cours d’année j’apprends qu’un jeune de 5è que nous avions eu au caté est atteint d’un cancer du foie. La nouvelle nous glace. Une chaine de prière se met très vite en place. La chimio doit débuter un lundi et un pèlerinage à Lisieux étant prévu le week-end précédent avec un groupe d’aumônerie, je demande à un animateur de confier cet enfant à sainte Thérèse. Nous avons beaucoup prié, des messes ont été dites par des personnes que je ne connais même pas ! Nous avons suivi ses souffrances et celles de  sa famille à distance mais profondément unis dans la prière : chimio, complications, opération… Début octobre une amie me propose une soirée T à la chapelle d’Auteuil, la semaine est assez dégagée, j’accepte avec joie. Alors que je l’attends devant chez elle un SMS tombe, c’est la maman de l’enfant malade : les derniers examens ont eu lieu, il est GUÉRIT ! La joie et l’étonnement me saisissent et je sais au fond de moi que Thérèse est présente dans sa guérison. J’ai partagé cette nouvelle avec mon amie à son arrivée. Dans la joie et un peu de stupéfaction, nous avons rendu grâce ce soir-là. La lecture des témoignages de « Il est vivant » me font revivre ce moment. Son intercession a été à l’œuvre dans cette guérison et elle nous l’a fait savoir ! L’enfant est à présent un jeune lycéen qui souhaite devenir médecin. Magali

Pour commander ce numéro à l’unité, aller ici

Pour le commander par 10 ou 50, aller ici ou

Pour feuilleter quelques pages de ce numéro, aller ici