Audience du 22 mai. Renouvelons chaque jour notre confiance en l’action de l’Esprit Saint!

Chaque mois, retrouvez toutes les plus belles paroles du pape François dans Ilestvivant!

Abonnez-vous et offrez des abonnements sur www.ilestvivant.com

Le Pape François a consacré la catéchèse de l’audience générale à l’Esprit Saint mercredi 22 mai, « sans lequel, a-t-il dit, l’Eglise ne pourrait vivre et réaliser la mission que Jésus nous a confié, celle d’aller et de faire des disciples de tous les peuples. Cette mission ne concerne pas seulement quelques uns, c’est aussi la mienne, la tienne, la nôtre. Nous devons tous être des évangélisateurs surtout par notre vie… C’est pourquoi, nous devons nous ouvrir sans peur à l’action de l’Esprit Saint… A la Pentecôte, l’Esprit Saint fit sortir d’eux-mêmes les apôtres et les transforma en annonciateurs des grandes œuvres de Dieu…que chacun entendait dans sa propre langue. Il y a ici un premier effet important de l’action de l’Esprit Saint…l’unité, la communion… La confusion des langues, comme à Babel, est dépassée parce qu’aujourd’hui règne l’ouverture à Dieu et aux autres, qui mène à l’annonce de la Parole de Dieu avec un langage que tous comprennent, celui de l’amour que l’Esprit répand dans les cœurs… Qu’est-ce que je fais dans ma vie? -a demandé le Pape en haussant la voix- Je divise en faisant des commentaires, en critiquant, avec des commérages, avec envie? Le deuxième effet de l’Esprit Saint –a poursuivi le Saint-Père- est le courage qu’il m’inspire pour annoncer franchement la nouveauté de évangile, à haute voix, en tout temps et lieu. Et cela, bien appuyé sur la prière, sans laquelle toute action reste vide et l’action manque d’âme puisqu’elle n’est pas animée par l’Esprit… Évangéliser, annoncer Jésus, est réjouissant, tandis que l’égoïsme nous rend tristes et amers ». Il a alors souligné le rôle de la nouvelle évangélisation comme troisième effet important. « Une Église qui évangélise doit toujours partir de la prière, en demandant, comme les apôtres dans le cénacle, le feu de l’Esprit Saint. Seule une relation fidèle et intense avec Dieu permet de ne pas rester enfermé et d’annoncer avec courage évangile ». Avant de conclure, le Pape a rappelé les paroles de Benoît XVI: “Aujourd’hui, l’Église sent le vent de l’Esprit Saint qui nous aide et nous montre la bonne voie”.. « Renouvelons, chaque jour, notre confiance en l’action de l’Esprit Saint, laissons-nous guider par lui, soyons des hommes et des femmes de prière qui rendent témoignage de l’Évangile avec courage, en devenant dans ce monde des instruments d’unité et de communion avec Dieu » Cité du Vatican, 22 mai 2013 (VIS).

Leave a Reply