Road movie d’une cinéaste amoureuse du Christ

On se souvient du film La Mante religieuse, histoire d’une Marie-Madeleine d’aujourd’hui perdue dans les méandres d’une quête d’absolu inassouvie et qui finit, de chutes en rencontres, par découvrir l’amour infini de Dieu. Natalie Saracco, sa réalisatrice, avait écrit ce premier long-métrage d’une traite, après un accident à 130 km/heure qui aurait dû lui coûter la vie. Mais Dieu a un autre plan…

Au seuil de la mort, elle « rencontre » le Sacré-Cœur, fait l’expérience de son amour brûlant et comprend qu’il lui confie une mission : annoncer sans tarder la Miséricorde à ses semblables, avec les talents de cinéaste dont il l’a dotée.

Deux ans après, Natalie Saracco revient sur le devant de la scène, avec un livre, cette fois, Pour ses beaux yeux-road movie d’une cinéaste amoureuse du Christ (Salvator). Dans un style haletant et plein d’humour, l’auteur à la foi solide et communicative proclame à chaque page les merveilles de Dieu dans sa vie. Ce livre l’atteste, avec le Seigneur, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et nous réserve plus d’une surprise!

« Il faut vivre en état d’urgence… il n’y a pas une minute à perdre » telle pourrait être la devise de Natalie Saracco qui prépare actuellement son deuxième long-métrage !

Pour en savoir plus : son nouveau blog

Pour ses beaux yeux

Road movie d’une cinéaste amoureuse du Christ

(Salvator)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>