Témoignage : « Aissa, moi aussi, je le connais! »

Santé et hôpital : Urgence

Samedi soir, j’étais de garde aux urgences. A 7h30 du matin, un homme se présente avec une plaie à l’arcade que je dois suturer. Je lui demande comment il s’est fait cela : en se battant avec son frère, il est tombé sur un bord de table en marbre. « Et bien, lui dis-je, c’était violent ! Peut-être aviez vous bu? »
Il me réplique que non. Il ne boit pas mais il appartient à « une race de violents ». « Et d’où venez vous? », lui demandais-je timidement. « Du Maroc, mais ce sont les musulmans qui sont violents. » Je lui réponds que je connais des musulmans extraordinaires et pas du tout violents. Il me répond que c’est rare… En le recousant, je lui raconte une histoire que j’avais vu la veille sur Youtube : un musulman algérien, Ali,  était en pèlerinage à la Mecque et avait vu Jésus en rêve, lui disant de ne pas terminer le pèlerinage et de rentrer chez lui. Puis Ali était devenu chrétien.

Dès que j’ai au prononcé le nom de Jésus, il me dit: « Moi aussi, je connais Aissa ! C’est Jésus : le Sauveur. Y a dieu le père, le fils et le Saint-Esprit et Jésus, c’est le Sauveur, il reviendra pour sauver son peuple ! »
Une fois recousu, il me montre un crucifix qu’il porte dans son blouson, dans une poche intérieure, contre son cœur ! Un grand crucifix, de 10,5 cm environ… Il l’embrasse en répétant: « C’est lui, c’est  Jésus le Sauveur ! » Je lui demande qui lui a donné, il me répond que c’est lui-même qui se l’ait procuré lors d’un pèlerinage. « Chez moi je ne peux pas la porter, car toute ma famille est musulmane. » Puis, il passe sa croix autour du cou en disant: « Ici, ça ne risque rien ! »

Et il est reparti tout joyeux !

L’évangélisatrice qui se fait évangéliser, quelle joie! Merci Seigneur et merci à vous de prier pour Amir.
Marine

Leave a Reply