Une nouvelle génération d’entrepreneurs : « Startupers et cathos »

Photo equipe Divine Box

La toute jeune équipe de Divine Box

 

À l’ère du digital et des réseaux sociaux, l’Église voit parmi ses membres de plus en plus d’entrepreneurs souhaitant allier foi chrétienne et business. Petit tour d’horizon des dernières « start-ups cathos » qui montent !

Lancée depuis mars, DIVINE BOX  la « box des monastères », livre chaque mois une sélection thématique des meilleurs produits monastiques. Chocolats pour Pâques évidemment, mais aussi thème de la ruche, box apéro pour l’été etc. Astrid et Côme Besse, frère et sœur, sont à l’origine de cette belle aventure. « Les produits monastiques sont incroyables : ultra-artisanaux, délicieux et 100% sains. Mais ils sont parfois difficiles à trouver, alors on a voulu une solution jeune, sympa et innovante pour y remédier et soutenir ainsi nos abbayes ! », raconte Côme, encore étudiant à HEC Entrepreneurs.

Prixm

Prixm

Un de ses bons amis (ils se connaissent tous!) a quant à lui fondé en octobre 2016 PRIXM, une newsletter hebdomadaire gratuite pour découvrir en trois minutes comment la Bible a été peinte, chantée et interprétée par les artistes comme Bob Marley, Rembrandt ou encore Leonard Cohen ! « Avec déjà plus de 20 000 abonnés, le but est de permettre aux croyants de lire PRIXM et de le partager avec des non-croyants, car tous peuvent trouver dans cette parole une source de vie », explique Nicolas Châtain qui dirige ce projet.

Dans le secteur de la gestion des flux financiers, CREDOFUNDING est depuis fin 2014 le site de financement participatif dédié aux projets de la communauté chrétienne. « Nous avons déjà lancé plus de 300 projets, témoigne Eric Didio le fondateur. Pour répondre toujours mieux aux besoins de la communauté chrétienne, nous souhaitons diversifier notre offre ». CredoFunding propose maintenant une offre de page de collecte de dons à ajouter au site internet des associations : « Un PayPal en mieux ».

L’hospitalité chrétienne est bien évidemment aussi au cœur des projets. EPHATTA  fondée en 2015, est une plateforme de réservation d’hébergement fondée sur les valeurs de l’hospitalité chrétienne. Avec déjà plus de 9000 membres dans près de 80 pays, elle permet un accueil et un hébergement d’appoint tous les jours à des dizaines de pèlerins et voyageurs. Thibaud de Bernis, un co-fondateur, précise: « L’initiative se caractérise par son enracinement chrétien et la place centrale faite à la rencontre. »

Et comment ne pas évoquer également HOZANA, une jeune start-up qui veut rassembler une immense communauté de priants sur Internet. Parmi les milliers de témoignages reçus, celui de Donatien résume bien la vision : « J’aime l’idée qu’Hozana est à la prière ce que Linkedin est au monde professionnel ». Avec une nuance de taille, précise le fondateur, Thomas Delenda : « Hozana est une association à but non lucratif ». Hozana rassemble aujourd’hui plus de 120 000 priants ! L’équipe veut aller encore plus loin et recherche activement pour cela un développeur web fullstack JS React / PHP Symfony, pour un CDI.

 

Parmi les autres start-ups cathos montantes : l’application La Quête pour faire un micro-don sur smartphone lors de la messe, GeoConfess, une application smartphone pour mettre en relation facilement un pénitent et un confesseur, ou encore Catho Rétro, un site vendant des objets d’art religieux et de déco en toute modernité. La communauté de ces start-ups cathos s’organise progressivement, avec notamment la création d’un label « Church Tech » grâce à son fondateur François de Pinsac. À suivre !

Et encore.